Participer au prochain webinaire de présentation

Comment obtenir l'agrément service civique et accueillir un volontaire dans son association ?

Tutos 🔧


image profil

Océane Wanecque

21 avr. 2021 • 8 mins de lecture


11 ans après sa création, le Service Civique compte son 500 000ème volontaire en 2021. Un demi-million de jeunes au service des associations, des collectivités et des structures du vivre ensemble a choisi la voie de l’engagement à travers cette politique publique.

Qu’est-ce qui fait le succès de cet engagement civique auprès des jeunes et des structures accueillant ces jeunes ? Nous vous donnons les clés pour comprendre le service civique et les ressources à mobiliser pour accueillir un volontaire dans votre association.

Qu’est-ce que le service civique ?

Le Service Civique est un engagement volontaire dans des missions d’intérêt général pour les jeunes de 16 à 25 ans. Les jeunes en situation de handicap peuvent effectuer leur service civique jusqu’à 30 ans.

Le service civique est un engagement dont la durée varie de 6 à 12 mois. Il s’agit d’une mission d’intérêt général qui peut s’effectuer dans 9 grands domaines : éducation pour tous, intervention d'urgence en cas de crise, mémoire et citoyenneté, culture et loisirs, développement international et action humanitaire, environnement, solidarité et sport.

Pour accueillir un jeune dans ce cadre, il faut obtenir un agrément service civique. Les structures éligibles à l’agrément service civique sont notamment les organismes à but non lucratif.

Le service civique est une ouverture à la citoyenneté. Au-delà d’une expérience professionnelle, le volontariat dans ce cadre précis offre aux jeunes l’opportunité de découvrir des valeurs, des passions, des façons de travailler et de voir le monde. C’est une chance, un pied dans le monde professionnel et associatif de révéler des talents et des envies. Le service civique ouvre droit à une indemnité versée par l’État en grande partie, même si une contribution est demandée à l’établissement d’accueil.

Mobiliser des volontaires en service civique nécessite d’être en capacité d’accompagner et former le service civique. La démarche d’accueil d’un jeune dans le cadre d’un contrat de volontariat en service civique est différente de celle d’un employeur ou encore d’accueil de bénévoles.

À la différence d’un employeur, vous engagez votre structure dans l’accompagnement d’un jeune : des ressources matérielles et humaines sont dédiées à ce jeune ou ces jeunes. Et contrairement à un bénévole, le volontaire est sujet à un contrat et perçoit une indemnité. 💰

Indemnisation du volontaire en service civique

C’est l’Etat qui rémunère le service civique. Il s’agit d’une indemnisation pour sa mission qui s’élève à un peu plus de 470€, quelle que soit la durée hebdomadaire du contrat.

Dans certaines conditions, les volontaires en service civique peuvent bénéficier d’une majoration sur critères sociaux : c’est le cas pour les jeunes bénéficiaires du RSA ou appartenant à un foyer bénéficiaire. Les jeunes boursiers titulaires d’une bourse de l’enseignement supérieur au titre de l’échelon 5 ou plus en bénéficient également.

Quant à l’organisme d’accueil, il est dans l’obligation de verser une prestation nécessaire à la subsistance du volontaire : équipement, transport ou hébergement. Cette prestation peut être servie en nature et elle intègre la gratification du volontaire. En 2016, son montant minimal est de 106,94€. Cette somme est versée tous les mois, quel que soit le temps de présence du volontaire.

La couverture sociale du volontaire est prise en charge par l’Etat.

Obtenir l’agrément service civique ✅

Si vous souhaitez obtenir un agrément service civique pour une structure nationale, vous pouvez vous adresser à l’Agence du Service Civique. Dans les territoires, des référents Service Civique sont accessibles dans les DRJSCS et les DDCS. Ces interlocuteurs permettent d’échanger sur le projet et les démarches en amont du dépôt de la demande d’agrément. Ces échanges préalables permettent de préparer au mieux l’arrivée des volontaires en service civique.

site de l'agence du service civique

L’obtention de l’agrément nécessite le respect de certaines conditions :

  1. 1. L’organisme d’accueil doit justifier d’au moins 1 an d’existence ;
  2. 2. Présenter un budget en équilibre et une situation financière saine dans les 3 derniers exercices clos ;
  3. 3. Avoir une démarche différente d’un employeur. L’engagement service civique doit être propice à la formation et l’accompagnement. L’instructeur observera donc les ressources de la structure, les moyens matériels et humains mis à sa disposition de la réussite du volontaire en service civique.

L’agrément est obtenu pour 2 ans et se renouvelle dans les mêmes conditions que la demande initiale.

Comment trouver un volontaire en service civique ? 🔎

Tout d’abord, faire appel à un jeune volontaire en service civique permet de participer à la mobilisation et l’intégration des jeunes générations dans le tissu associatif. C’est une excellente manière de faire découvrir un monde méconnu à des jeunes qui peuvent le découvrir.

Le volontaire en service civique apporte beaucoup par son énergie, ses compétences et ses connaissances au projet associatif. Un regard nouveau sur les projets, les activités ou les façons de s’organiser de l’association permet de s’améliorer. C’est aussi un membre de l’équipe qui apportera son énergie à développer les beaux projets de votre association.

C’est pour toutes ces raisons que le service civique n’est pas à prendre à la légère : il faut prendre le temps de la réflexion afin d’accueillir le jeune dans un environnement où il pourra progresser et apprendre.

Pour la recherche d’un jeune en service civique, l’Agence du Service Civique met à disposition une plateforme de mise en relation entre structures et jeunes prêts à s’investir dans ce genre de missions. Pour s’y connecter, vous devez avoir obtenu votre numéro d’agrément service civique. Vous avez obligation de publier vos offres sur le site du service civique. 👨🏻‍💻

En parallèle, vous avez la possibilité de publier vos offres sur vos réseaux sociaux, votre site Internet, mobiliser votre réseau comme bon vous semble pour recruter parmi les bénévoles déjà investis dans l’association.

Il est donc essentiel de bien rédiger vos annonces de recherche de volontaires en service civique. L’offre doit comporter tous les éléments indispensables mais aussi faire transparaître vos valeurs et votre façon de travailler.

S’assurer de trouver la bonne personne au bon moment !

En tant que structure d’accueil du volontaire en service civique, vous disposez d’un nombre d’agréments limités : il faut donc veiller à bien les utiliser. De son côté, le jeune en service civique ne peut vivre cette expérience qu’une seule fois !

Chacune des parties doit donc se lancer dans ce contrat en étant sûre de son choix. Recruter un volontaire ou une volontaire n’est donc pas une tâche à prendre à la légère : ce n’est pas parce que vous vous sentez prêts et enthousiastes que n’importe quel jeune peut s’investir dans votre structure et vos missions. Il s’agit d’un contrat de plusieurs mois avec un engagement fort : vous ne voulez pas vous retrouver à regretter cette décision dans quelques mois.

S’entendre humainement…

Vous le savez, la vie associative est avant tout une aventure humaine. Les valeurs portées par votre association sont partagées par votre équipe et c’est ce qui fait l’unité entre les membres. On peut y revenir en cas de conflits ou d’indécision parce que tout le monde, dès le départ, a adhéré à ces valeurs. La personne en face de vous est-elle prête à intégrer ces valeurs ?

De la même manière, vous défendez des populations ou des idées qui requièrent peut-être une vision du monde qui doit être compatible avec celle que les membres partagent. Veillez à ce qu’il y ait compatibilité entre votre vision et celle du jeune que vous souhaitez intégrer.

Vous pouvez aussi avoir des atomes crochus et vous autoriser à en avoir avec certains candidats plus que d’autres. Cela est très important pour la réussite de cette collaboration : certaines personnalités sont plus compatibles que d’autres et vous pouvez le ressentir dès les premières rencontres. Il est très important d’y être attentif pour soi mais aussi dans la perspective du travail d’équipe.

Autant que faire se peut, proposez aux membres de l’équipe de rencontrer ce nouvel élément ! C’est très important pour que l’équipe se sente valorisée, écoutée et qu’elle puisse intégrer facilement le nouveau membre.

Et professionnellement !

Attention au piège tout de même des atomes crochus. On peut se projeter facilement plusieurs mois avec une personne mais il est très difficile, en quelques entretiens ou quelques rencontres, de savoir si ce jeune va être assez autonome, efficace, force de proposition ou encore intégrer votre façon de travailler.

Rien de mieux dans ce cas qu’une mise en situation ! Proposez au futur volontaire en service civique de vous accompagner sur une journée type : cela vous permettra de le voir en action.

Certaines associations mettent en place des petits cas pratiques pour connaître la façon de travailler du futur volontaire en service civique. Par exemple, pour une mission de communication sur les réseaux sociaux, il est important de savoir si le jeune que vous recrutez a une bonne orthographe et des idées créatives. Proposez-lui de créer une publication pour votre prochain événement.

Cela vous permettra de juger des progrès à réaliser, du niveau d’autonomie, de curiosité et d’envie des futurs membres. Cela peut-être utile pour choisir parmi plusieurs candidats pour lesquels votre cœur balance…

Ça ne vous fait pas penser à quelqu’un ? 😊

En lisant ma prose, vous avez peut-être eu en tête ce ou cette bénévole qui a déjà fait ses preuves. N’hésitez pas à lui proposer de devenir volontaire en service civique comme un prolongement de son investissement bénévole. Cela valorise les membres déjà présents et engagés !

C’est aussi un gain de temps important sur la rencontre avec une toute nouvelle personne et tout le processus de recrutement qui va suivre.

N’hésitez pas, aussi, à intégrer de nouveaux bénévoles pour maturer votre projet d’accueil de volontaires en service civique. Le temps que le projet aboutisse, ces bénévoles pourront certainement répondre, en interne, à votre volonté d’intégrer des volontaires dans ce cadre.

Accueillir un volontaire en service civique

L’accueil d’un volontaire est sujet à un contrat. Ce contrat est généré par l’application en ligne ELISA. Pour accéder à cette application et générer un contrat, vous devez obtenir préalablement un identifiant et un mot de passe de l’Agence de Services de Paiement (ASP) en faisant appel à l’ASP de votre région. En général, toutes les informations nécessaires sont délivrées au moment de l’obtention de l’agrément.

En plus de ce contrat généré par l’application ELISA, vous devez fournir une convention d’intermédiation tripartite.

Une fois les démarches administratives faites, il faut s’assurer de la bonne intégration du volontaire en service civique qui doit identifier ses interlocuteurs et son tuteur. Le tuteur est volontaire et doit accompagner le jeune dans la construction de son projet au sein de l’association et son projet d’avenir.

L’Agence du Service Civique propose régulièrement des formations à destination des tuteurs en service civique.

Tout au long du parcours du volontaire en service civique, vous pouvez mettre en place des évaluations ou échanger sur les motivations et les aspirations.

À la fin de son service civique, le volontaire doit recevoir une attestation de la part de votre structure ainsi qu’un bilan nominatif.

Le membre de l’équipe en service civique vient la compléter avec une autre vision et une autre forme d’engagement. Investi dans la cause portée par l’association, le volontaire vit à travers cette mission de plusieurs mois une expérience unique et formatrice. Le service civique est pour beaucoup de jeunes un tremplin dans la vie active ou pivot d’orientation décisif. Cette collaboration apportera à ce jeune autant qu’à votre structure et la co-construction de cette relation passe par une motivation des deux parties : veillez donc à mûrir votre projet et à intégrer une personne avec qui, humainement et professionnellement, vous êtes à l’aise et prêts à vous… engager !

Pour trouver votre futur collaborateur ou votre future collaboratrice en service civique, rendez-vous sur le site de l'Agence Service Civique et pensez également à offrir l’opportunité aux bénévoles que vous connaissez déjà : cela vous fera gagner du temps sur le recrutement et l’intégration d’une nouvelle personne mais valorise aussi le travail fourni par les personnes déjà engagées. 💪

Se faire aider par un tuteur bénévole

Comme vous le voyez sur ce screenshot, certaines associations n'hésitent pas à rechercher des bénévoles pour accompagner les jeunes en service civique. Je vous invite à faire de même et à publier votre annonce si vous voulez vous faire aider par un tuteur bénévole dans l'accueil d'un jeune volontaire dans votre association. 😉