Participer au prochain webinaire de présentation

Quand le numérique se met au service du bénévolat

Conseils 💡


image profil

Amélie Arcile

24 août 2021 • 2 mins de lecture


Trouver des bénévoles, on le sait, c’est une histoire de cooptation et de bouche à oreille. Il suffit de dire qu’on a besoin d’aide à ses bénévoles, éventuellement d’envoyer un mail à ses adhérents et le tour est joué. Non ?

Oui, et non. Trouver des bénévoles peut être une question de bouche à oreille et de connaissances, mais parfois ça ne suffit pas. Et pendant qu’on y est, mettre une annonce sur la fenêtre du local de l’association, ça ne suffit pas non plus.

D’autant plus que les habitudes des aspirants bénévoles changent. Comme vous et moi, google est devenu le premier outil de recherche. Chez Benevolt par exemple, nous avons observé que les mots clés “bénévolat animaux”, “bénévolat humanitaire”, ou encore “devenir bénévole” étaient très fréquemment utilisés par les internautes qui s’intéressent au bénévolat associatif. La recherche d’une association dans laquelle devenir bénévole se fait donc de plus en plus par voie numérique.

Comment faire connaître ses besoins en bénévoles sur le web ?

Plusieurs options, si vous avez un site internet, vous pouvez peut-être diffuser vos missions directement dessus. Pour y amener du trafic, c'est-à -dire pour que des visiteurs voient vos missions, vous pouvez ensuite partager leur url (le lien) dans vos réseaux sociaux ou dans des groupes dédiés. Par exemple, sur Facebook, on trouve un grand nombre de groupes nommés “Bénévolat + nom de ville” (bénévolat Lyon, bénévolat Toulouse). C’est un premier moyen de faire connaître vos besoins en bénévolat grâce à un outil numérique.

Deuxièmement, le site internet de votre mairie. On n’y pense pas toujours, mais il est possible qu’il dispose d’un espace dédié aux associations ou une rubrique “actualités” où vous aurez la possibilité de renseigner vos offres. Elles seront visibles par les habitants de votre ville qui vont sur le site de la mairie pour trouver leur mission de bénévolat.

Troisièmement, les plateformes numériques de bénévolat, dont le nombre a considérablement augmenté ces dernières années, offrent une belle visibilité à vos besoins en bénévoles.

Chez Benevolt, par exemple, quand vous publiez une annonce, elle est visible auprès des bénévoles de la communauté mais également des personnes inscrites sur JeVeuxAider.gouv, (ex: Réserve Civique), auprès des utilisateurs de Facebook, des lecteurs d’Ouest France, etc. Vous déposez votre annonce une seule fois et elle voyage pour vous apporter des bénévoles, avec lesquels vous pouvez échanger dans votre messagerie ou dans votre boite mail.

Un bel exemple d’un outil numérique qui est créé pour aider les associations dans leur bénévolat.

Vous l’aurez compris, le numérique devient un outil incontournable de la recherche de bénévoles, pensez-y !

Découvrez les petites astuces, une newsletter hebdomadaire pour faciliter votre gestion associative !